Bienvenue !

Film documentaire :
L’Aéropostale, mythe et réalité.

Guillaumet, Mermoz, Reine, Saint Exupéry. Les quatre facteurs du ciel ont porté haut et loin les couleurs tricolores des Lignes Aériennes Latécoère, puis de la Compagnie Générale Aéropostale. Ils ne sont pas les seuls, loin de là : les pionniers de la Ligne, pendant une quinzaine d’années (1918-1933), se comptent par centaines et, sans eux, aucun des quatre pilotes mondialement connus n’auraient vécu leurs heures de gloire, à Cap Juby, Dakar, Rio, Santiago-du-Chili, survolant le Rio de Oro, la Cordillère des Andes ou l’Océan Atlantique. Voir le monde d’en haut, voler de nuit.
Le film documentaire retrace l’épopée de la Ligne, des célèbres et anonymes pionniers, de la formidable aventure humaine, technique et industrielle qui a donné naissance au plus grand pôle mondial de l’aéronautique, puis du spatial : la région Occitanie (France).
Un film constitué entièrement d’archives, certains documents étant méconnus, ce qui est exceptionnel et inédit !
Plus d’informations en cliquant ICI

Prochaine diffusion du film début septembre 2019, sur la Chaine Histoire.

++++++++++

La Mafia pour les Caves. Cela près de 25 ans que je réalise des enquêtes sur le crime organisé. J’ai débuté sur le terrain en Colombie, juste après la mort de Pablo Escobar, avant de me concentrer sur le Milieu français. Une conclusion, si vous êtes un cave, un profane : l’univers des affranchis n’est pas celui que vous croyez ou, tout du moins, celui que l’on veut bien vous faire croire. Vous pensez tout connaître du trafic de stupéfiants en France ? Si vous n’avez jamais entendu parler des chambres de compensation clandestines, passez votre chemin. Vous ne savez pas qu’il existe une contrebande de pétrole ? Pensez-y au prochain plein d’essence. Vous pensez que la France échappe aux sirènes de la corruption, et que les corrupteurs portent des chaussures bicolores comme dans les années 1930 ? Alors, ne changez rien, tournez les talons, circulez…
Un Affranchi, c’est d’abord un homme, rarement une femme, qui a appris toutes les règles du business, légal, illégal, où la culture du vice l’emporte sur l’intérêt général, muni d’un carnet d’adresses à faire pâlir un ministre. C’est d’abord une histoire de familles. Et la France, comme me l’a dit un jour un homme de poids italien, « c’est le royaume des Affranchis ». Vous n’êtes pas obligé de le croire, et c’est normal : un cave n’a pas pour vocation à réfléchir, mais à produire des revenus afin de les lui soustraire. Vous pouvez tout oublier mais souvenez-vous de ceci : un Affranchi exploite la misère, et il n’a pas toujours la mine patibulaire, les chaussures bicolores ou le flingue à la ceinture.

Vous voulez connaître quelques mots du langage des truands ou de la voyoucratie ? Trouver des « surnoms flingueurs », titre de mon prochain opus numérique ? Voir des extraits de films de gangsters ? Découvrir la célèbre French Connection, les coulisses de gros braquages, dramatiques à souhait ? Il vous suffit de vous rendre, pas les mains en l’air, sur la page suivante : la Mafia pour les caves.

Et n’oubliez jamais que le monde se divise en deux catégories !

Le bon, la brute et le truand - Tu vois, le monde se divise en deux catégories...

Le bon, la brute et le truand - Tu vois, le monde se divise en deux catégories...

A bientôt pour de nouvelles aventures.