Bienvenue !

RDV jeudi 19 MAI, à 9h, sur France 3 Occitanie, dans l’émission « Vous Etes Formidables », animée par Ariane Brodier. 

Dernière minute !
+ L
e tirage du tome 1 de Polar Vert  a dépassé les 11.000 exemplaires. Merci à vous toutes et tous, critiques et lecteurs, libraires et professeurs, de donner des ailes à ma série devenue un succès familial, et la série BIO de l’été !
+ + « La malédiction de l’ours » est le tome 3, premier livre de la Saison 2 : il sort le 12 octobre 2022. Rendez-vous le samedi 15 octobre à la librairie Ombres Blanches de Toulouse pour fêter sa sortie. Des surprises vous y attendent !
+++ Polar Vert rencontre un grand succès auprès des élèves et professeurs des collèges : thèmes au programme, préservation de la biodiversité, enquête… N’hésitez pas à me contacter pour l’année prochaine 2022/2023 si vous désirez que je mène un atelier d’écriture, que je présente la série ou pour tout autre type d’accompagnement == voyelle@gmail.com

Lisez ma dernière production #PolarVert = une série de romans jeunesse plus vraie que nature !
Dès septembre 2021, un polar tous les 6 mois ! 
Saison 1 en Bretagne et Pays de Loire = tome 1 + tome 2 

« Les Algues Assassines » (sept. 2021) est le tome 1 de la série Polar Vert éditée chez Milan

« Anguilles Sous Roches » (février 2022) est le tome 2 ; il boucle la première Saison en Bretagne. 

2T dans Télérama, 3 étoiles dans Lire, sélectionné par France Info Junior Livre, Novethic, Bastamag et plusieurs blogs jeunesse,
#PolarVert c’est la série  à lire, à offrir, à partager en famille ! 

Et si on se rencontrait ? Retrouvez-moi :

vendredi 3 juin, à Bram (Aude), à la salle polyvalente 17 h 30 : restitution sur scène, de 6 contes écrits par les élèves de troisième du collège Saint-Éxupéry.
Un atelier d’écriture passionnant, réalisé sous l’égide de Occitanie Livre & Lecture, le collège, sous la responsabilité d’Axelle, dynamique professeure de français, et avec le soutien de Guylaine (mise en scène). Un atelier biodiversité ayant pour thème : « Bas les masques, superprédateur ! »
C’est ouvert au public, venez encourager les artistes en herbe !

– du 24 au 26 juin, à Ancenis (près de Nantes), « Les Affluents ».

La série #polarvert est destinée aux ados mais aussi aux adultes afin de les sensibiliser à la biodiversité, et à la lutte contre la criminalité environnementale.

Le saviez-vous ?
La criminalité environnementale ou « criminalité verte » est la quatrième source de revenus pour les criminels dans le monde après la drogue, la contrefaçon et le trafic d’êtres humains.

Je vous invite à lire la critique du tome 1 de Michel Abescat, 2T dans Télérama, qui écrit notamment :
« Tout commence sur une plage de la presqu’île de Guérande envahie par la marée verte, quand elle découvre son cheval mort après s’être embourbé dans les algues, et le corps de son frère effondré sur l’animal. Difficile alors de lâcher le livre. »

++++++++++

Découvrez le balado ou podcast de Stéphane Berthomet, journaliste canadien, sur la French Connection.
Vous y entendrez Milou évoquer la French, et Marseille.

++++++++++

La criminalité, c’est comme la santé ou le #Covid19 : mieux vaut prévenir que guérir.

+ Vous souhaitez être à jour sur l’impact du #Covid19 et des confinements sur le crime organisé ou comment la mafia profite de la pandémie ?
Cliquez sur la page Revue de presse et précisions

+ Retrouvez ma page sur les gestes barrières contre la cybercriminalité

Si vous arrivez par hasard sur mon site, si vous ne me connaissez pas, découvrez Qui Je Suis ou allez dans l’onglet Bonus où vous trouverez aussi mes projets et la page Aéropostale, mon dernier film documentaire.

La plupart de mes livres sont disponibles en version électronique.

++++++++++

La Mafia pour les Caves.
Cela près de 25 ans que je réalise enquêtes et recherches sur le crime organisé.
J’ai débuté sur le terrain en Colombie, juste après la mort de Pablo Escobar, avant de me concentrer sur le Milieu français.
Une conclusion, si vous êtes un cave, un profane : l’univers des affranchis n’est pas celui que vous croyez ou, tout du moins, celui que l’on veut bien vous donner à voir.
Gardez toujours en mémoire les deux règles de base :
1, sans blanchiment, pas de trafics,
2, sans corruption, pas de crime organisé.

Un Affranchi, c’est d’abord un homme, rarement une femme, qui a appris toutes les règles du business, légal, illégal, où la culture du vice l’emporte sur l’intérêt général, muni d’un carnet d’adresses à faire pâlir un ministre.
C’est d’abord une histoire de Familles.
Et la France, comme me l’a dit un jour un homme de poids italien, « c’est le royaume des Affranchis ».
Vous n’êtes pas obligé de le croire, et c’est normal : un cave n’a pas pour vocation à réfléchir, mais à produire des revenus afin qu’on les lui soustraits.
Un Affranchi exploite la misère, et il n’a pas toujours la mine patibulaire, les chaussures bicolores ou le flingue à la ceinture. Dès les années 1920, sur toute la planète (espace colonial), il a investi dans la contrebande, le jeu, la came, le divertissement et la santé.
Cent ans plus tard, il met des jetons sur l’intelligence artificielle, les énergies nouvelles, le transport, les banques de données et la biotechnologie. Sans oublier la politique, mais ça c’est l’affaire des coteries ayant prospéré autour d’un parti politique « de poids » – le RPR. « La base », comme disent les truands surtout Corses.

Vous voulez connaître quelques mots du langage des truands ou de la voyoucratie ?
Voir des extraits de films de gangsters ?
Découvrir la célèbre French Connection ? Les coulisses de gros braquages ?
Rendez-vous, pas les mains en l’air, sur la page suivante : la Mafia pour les caves.

Et n’oubliez jamais que le monde se divise en deux catégories !

++++++++++

Film documentaire :
L’Aéropostale, mythe et réalité.

Guillaumet, Mermoz, Reine, Saint Exupéry. Les quatre facteurs du ciel ont porté haut et loin les couleurs tricolores des Lignes Aériennes Latécoère, puis de la Compagnie Générale Aéropostale. Ils ne sont pas les seuls, loin de là : les pionniers de la Ligne, pendant une quinzaine d’années (1918-1933), se comptent par centaines et, sans mécaniciens, ingénieurs, facteurs ou manutentionnaires, aucun des quatre pilotes mondialement connus n’auraient vécu leurs heures de gloire, à Cap Juby, Dakar, Rio, Santiago-du-Chili, survolant le Rio de Oro, la Cordillère des Andes ou l’Océan Atlantique. Voir le monde d’en haut, voler de nuit.
Le film documentaire retrace l’épopée de la Ligne, des célèbres et anonymes pionniers, de la formidable aventure humaine, technique et industrielle qui a donné naissance au plus grand pôle mondial de l’aéronautique, puis du spatial : la région Occitanie (France).
Un film constitué entièrement d’archives, certains documents étant méconnus, ce qui est exceptionnel et inédit !
Plus d’informations en cliquant ICI

A noter que le film est disponible en version anglaise.

++++++++++

À bientôt pour de nouvelles aventures !