« Le roman est une sorte de Bureau des légendes version écologique ! »
France-Info 

 

Le tome 1 « Les Algues Assassines » chez Milan est en librairie !  

2T dans Télérama, 3 étoiles dans Lire, sélectionné par France Info Junior Livre, Novethic, Bastamag, La Croix et de nombreux comptes Instagram et blogs jeunesse,  #PolarVert c’est LE roman de la rentrée à lire, à offrir pour Noël ! 

Illustrateur : Jeff Östberg

PITCH
Et toi, tu irais jusqu’où pour sauver ton ami de la prison, et des millions de petites anguilles de la contrebande ? Et pour connaître la vérité sur la mort de ton cheval tué par les algues vertes ?

Retrouvez-moi prochainement :

– au salon livre jeunesse de Montreuil dimanche 5 décembre : dédicace sur le stand MILAN de 13 à 15 h

– en tournée dans des librairies des Pays de la Loire et de la Bretagne après la sortie du tome 2 « Anguilles Sous Roches » (2 février 2022).

REVUE DE PRESSE RSS & Médias 

Sur Instagram, les critiques sont unanimes ! Voilà quelques extraits :

_livrovore_ : « Le suspense de cette enquête est donc un gros point fort ! Une fois commencé, vous ne voudrez plus lâcher ce roman et surtout, vous voudrez la suite ! Je voudrais aussi signaler l’engagement de ce roman, qui défend l’environnement et explique des termes encore méconnus comme l’éco-anxiété ou le concept d’antropocène ! »

@corne.ta.page : « J’ai beaucoup apprécié ce roman engagé. Je l’ai pratiquement lu d’une traite, tellement les rebondissements m’ont tenu en haleine. Il m’a fallu quelques pages pour m’accrocher, je trouvais l’histoire un peu « facile » au début, mais il n’en est rien : l’histoire se complexifie au fur et à mesure que les pages défilent. »

@magiarc : « Une lecture intéressante et engagée. »

librairie_les_mots_voyageurs_: « Une merveilleuse façon d’aborder l’écologie à travers le polar ! »

7 octobre – La Mare Aux Mots (blog jeunesse)
« Sur fond d’enquête policière, ce roman engagé parle de scandales environnementaux et écologiques bien réels : la prolifération meurtrière des algues vertes sur les plages bretonnes, le braconnage d’espèces réglementées. Mais ici un vent d’espoir se lève avec les personnages, des ados qui n’hésitent pas à s’engager, à prendre la parole, à manifester pour sensibiliser l’opinion publique à ces catastrophes. Qui dit trafic, dit argent, et donc risques : Klervi devra faire ses preuves, affronter une famille sans pitié et prête à tout, ouvrir les yeux et découvrir ce qui est vraiment arrivé à son frère. Un climat anxiogène pour un polar écologique mené tambour battant : pari réussi pour ce premier tome qui ouvre les yeux sur la réalité environnementale en nous faisant réfléchir. »

30 septembre – GoodReads.com
« Cet ouvrage est un ovni et j’ai beaucoup de mal à trouver les mots justes mais en un sens, j’ai aimé ce que j’ai lu. L’auteur aborde divers sujets (tels que la criminalité verte, l’éco anxiété, le trafic d’espèces protégées..) et je n’ai pas l’habitude de voir ce genre d’ouvrage. Concrètement, nous avons là le premier tome d’une saga engagée qui veut sensibiliser et qui mêle enquête, suspense et catastrophes environnementales. Le tout porté par une plume fluide, entraînante, percutante. »

19 septembre – Ouest-France
« La protection de l’environnement est devenue une priorité des jeunes. Je veux partager mes connaissances avec ceux qui vont faire le monde de demain. J’invite aussi les adultes à le lire, ils en apprendront beaucoup sur la face cachée de nos sociétés. »

11 septembre – TV5 Monde – Invité sur le plateau de « 7 jours sur la planète »
« L’objectif, c’est de sensibiliser les ados à la préservation de la biodiversité, mais aussi à l’action judiciaire. Lutter, c’est protéger. Protéger, c’est éduquer. C’est tout l’art d’imaginer comment on peut passer de la théorie à la pratique, de la réalité à la fiction. »

 

9 septembre – sélection de Geek Junior
« Voici un bon polar avec comme toile de fond la dégradation de la nature et les paysages bretons. Tu seras vite pris dans cette histoire ou les adultes ne sont pas vraiment des modèles et où les ados, bien de leur temps, veulent changer les choses. »

8 septembre – sélection Parents & Enfants du journal La Croix
« Spécialiste du grand banditisme, l’auteur de cette nouvelle série happe d’emblée le lecteur par son écriture vive, sa narration efficace et ses personnages complexes. Il puise dans les crimes écologiques la matière d’un thriller prenant. »

2 septembre – Rentrée littéraire 2021 : les 5 livres à livre de toute urgence !
Novethic a sélectionné cinq livres qui ont placé les menaces qui pèsent sur l’environnement et la vie sur terre au cœur de leur intrigue.
« Un polar vert qui touchera en plein cœur les jeunes qui se mobilisent pour le climat et qui trouveront dans ces pages de quoi nourrir le feu de la résistance. »

2 septembre – Le billet de Gérard Cornu dans son blog Pénestin-Infos 
« Ce polar, conçu au départ pour un public jeune, conserve toute son efficacité devant un public adulte. On est saisi à la fois par la force de l’intrigue et par la justesse du trait dans le tableau des deux familles et du groupe de jeunes qui entourent l’héroïne. »

29 août  – La chronique de Cécile Ribault Caillol – Junior Livres sur France Info
« À la fois coupable et témoin, (l’héroïne) Klervi va devoir jouer les espionnes pour le compte de la police. Le roman est une sorte de Bureau des légendes version écologique ! D’ailleurs, l’auteur y fait plusieurs fois allusions dans son roman. Il y a un véritable suspens, on tremble vraiment pour Klervi. À côté de cette catastrophe écologique des algues vertes dont elle est témoin, elle se retrouve aussi au cœur d’une incroyable mafia. Il ne s’agit pas de trafic d’argent ou de drogue, mais de civelles, une espèce d’anguille protégée qui se vend à prix d’or, en Asie notamment. »

27 août : blog jeunesse, Le monde de Païkanne
« le récit se lit très vite, tant l’on a envie de découvrir si Klervi va réussir à se sortir du pétrin dans lequel elle s’est engluée et, le cas échéant, de quelle manière. L’atmosphère devient de plus en plus lourde au fil des pages, au fur et à mesure que Klervi « expérimente » douloureusement son rôle de traîtresse, bientôt obligée de regarder sans cesse derrière son épaule… Vivement la suite… d’autant que ce premier tome (il y en aura deux) se termine sur un « cliffhanger » digne de ce nom… ! »

25 août – La critique de Michel Abescat, dans Télérama : TT
« Le personnage de Klervi, narratrice du récit, est de ce point de vue une belle réussite. Jeune fille plutôt privilégiée, amoureuse et insouciante, elle doit soudain reconsidérer sa vie, sa famille et ses proches, sortir de sa bulle, pour se retrouver brutalement écartelée entre sa fidélité à son entourage et le rôle qu’elle pourrait jouer dans la manifestation de la vérité. Tout commence sur une plage de la presqu’île de Guérande envahie par la marée verte, quand elle découvre son cheval mort après s’être embourbé dans les algues, et le corps de son frère effondré sur l’animal. Difficile alors de lâcher le livre. »

25 août – blog jeunesse, Les lectures d’Azilis
« J’ai vraiment apprécié les réflexions qui jalonnent cette enquête. Le roman est riche d’information, d’explication, de logique sans toutefois noyer l’intrigue policière. De façon intelligente, l’auteur imbrique les deux au point où la défense de l’environnement en devient un personnage à part entière, puisque sans ce thème, il n’y aurait pas ce trafic et donc pas de récit. »

24 août – blogs littérature jeunesse
Discorder Reef 
« En bref, c’est un roman à suspens avec une intrigue bien ancrée, bourré d’humour et palpitant, qui sait nous tenir en haleine. »
Un brin de lecture
« Une jolie découverte dans un décor de rêve sous fond d’enquête criminelle autour des algues vertes et du trafic des civelles. Klervi est une jeune héroïne pétillante et volontaire avec des défauts aussi mais avec une envie de bien faire qu’on ne peut que respecter. Le dénouement laisse le lecteur pantois et en demande pour la suite … rapidement si possible 😉 »

POLAR VERT
Une série de polars sur les crimes contre la nature et la préservation de la biodiversité  !
Éditions Milan

Destinée aux ados (14 ans et +), la Saison 1 de la série #PolarVert aborde le scandale des algues vertes qui envahissent les plages françaises et celui du trafic des civelles, l’espèce protégée la plus trafiquée au monde qui se vend à prix d’or en Asie !
Crimes contre l’environnement, fraude, contrebande, clans, mafia…
Klervi, 17 ans, va-t-elle mettre en péril sa vie en prêtant main forte aux enquêteurs ?  Va-t-elle parvenir à sauver Lucas, son petit ami, et des millions de civelles destinées au marché clandestin ? Comment devenir une espionne sans même être formée ?

Pitch : Une plage bretonne recouverte d’algues vertes toxiques. Un cheval mort. Un cavalier dans le coma. Et sa sœur, Klervi, qui court tout droit vers l’enfer.  Marées vertes. Trafics d’espèces protégées. Les crimes contre l’environnement sont des crimes aussi graves que les autres. Klervi, du jour au lendemain, se retrouve au centre de l’enquête, à la fois témoin et coupable. Jusqu’où ira-t-elle pour sauver ses proches et faire éclater la vérité sur la mort de son cheval ? 

#PolarVert #CrimEnv #greencriminology #KlerviMarzan #t1lesalguesassassines #PolarVertMilan #criminalitéverte #criminalitébleue

le tome 2 « Anguilles sous roches » sera publié en février 2022

Tome 1 en précommande sur de nombreux sites dont
Amazon
Babelio
Decitre 
Fnac  
Google Play
Kobo.com
Mollat

On en parle ici :
Corsica Polar  
Sud-Ouest
Bastamag – les lectures de l’été !

Suivez-moi sur Intasgram !

rejoignez mon fil sur la criminalité verte ou bleue, ou tout ce qui se rapporte à la criminalité organisée ou à la lutte contre les atteintes à l’environnement sur
Twitter
Linkedin
ou sur ma page Facebook 

« La criminalité verte ou environnementale fait rage. En France, comme partout ailleurs. Trafic d’espèces protégées ou d’or, déversement de déchets toxiques, pollution des rivières… Pour se préparer à la révolution du réchauffement climatique, il est temps de prendre les armes. L’une d’entre-elles, c’est de s’emparer des mots, écrire une fiction, une série de romans pour mieux dépeindre la réalité. Polar Vert s’adresse aux jeunes adultes qui ont déjà une fibre écologique, marchent pour le climat, se mobilisent pour la biodiversité, et à tous ceux qui n’ont pas encore pris conscience des enjeux liés à la protection de la nature. Les adultes liront #PolarVert aussi, j’en suis persuadé. Il s’agit de notre avenir. À tous. Depuis vingt ans, je raconte le monde invisible, underground, en allant au plus près des réalités. J’ai pris beaucoup de risques, publié des livres sur la criminalité organisée. Je donne à lire ce que l’on ne voit pas, ce que l’on ne sent pas pour que le lecteur puisse mobiliser ses cinq sens. Re-naître. Respecter son environnement.
Polar Vert, c’est le champ des possibles que j’offre à tous ceux qui veulent voir vivre les roses. »
Thierry Colombié, auteur, réalisateur, expert en criminalité organisée

En savoir plus sur : 

  • Les Marées vertes : podcast ou balado (c’est plus joli en français, non ?) de la Tête au Carré sur France Inter (2 juin 2021).
  • Le trafic international de civelles (ou pibales) : juin 2021, démantèlement d’une filière internationale entre l’ouest de la France et l’Asie.
  • Le trafic d’espèces protégées : balado sur France Culture (8 octobre 2017).
  • Algues vertes, le littoral empoisonné – un film documentaire de 32′, diffusé sur Arte  (2019). Pendant 3 ans, la journaliste Inès Léraud s’est installée en centre-Bretagne pour enquêter sur les causes des marées vertes : elle  en a tiré une bande-dessinée qui est toujours un succès en librairie.

Bonus du 11 mai : journée mondiale des espèces menacées. 

La France est le 6ème pays hébergeant le plus grand nombre d’espèces menacées : 1 606 espèces menacées au niveau mondial sont présentes sur son territoire, en métropole et en outre-mer – voir la liste rouge

Quelques chiffres des espèces menacées de disparition en France métropolitaine 🐟🐻🦋🌱 : 14% des mammifères, 24% des reptiles, 23% des amphibiens et 32% des oiseaux nicheurs, 19% des poissons d’eau douce, 28% des crustacés d’eau douce, 15% des espèces d’orchidées… En Outre-mer, plus d’1/3 des espèces d’oiseaux 🐦 de La Réunion sont menacées ou ont déjà disparu de l’île, et 1/3 des oiseaux nicheurs en Guadeloupe.

Pour inverser la tendance et préserver la biodiversité, certaines espèces bénéficient d’un statut de protection légale. L’OFB pilote, coordonne ou participe à plusieurs programmes et plans nationaux d’actions en faveur de leur protection comme les tortues marines en Guyane, le saumon, le loup, l’ours brun et le Pygargue à queue blanche, et des unités sont dédiées à leur préservation.

#thierrycolombié #milanjeunesse #lesalguesassassines #polarvert #plagebretonne #alguesvertes #alguesvertestoxiques #romanjeunesse #lovebooks #librairie #lesmotsvoyageurs  #finistere #bretagne #bzh #crimecontrelanature #crimenv #savetheplanet #traficdecivelles #gofast #criinalitéenvironnementale #pageturnersroman