Klervi, une adolescente de 17 ans, découvre son cheval et son frère jumeau inanimés sur une plage du littoral atlantique. Voulant les sortir de l’amas d’algues putréfiées, elle perd connaissance et se réveille le lendemain à l’hôpital de Saint-Nazaire. Son cheval est mort, son frère est plongé dans un coma artificiel. Vive émotion dans une région déjà touchée par les marées vertes… Sur son lit d’hôpital, Klervi Marzan reçoit…

#PolarVert #CrimEnv #greencriminology #KlerviMarzan

Tous les 25 du mois, j’ajoute une phrase ou je change tout. Et un hashtag.

Rendez-vous le 25 août 2021 pour la parution du premier tome de Polar Vert, Milan Éditions

En attendant, vous pouvez retrouver les hashtags et mon fil sur la criminalité verte ou organisée sur Twitter

« La criminalité verte ou environnementale fait rage. En France, comme partout ailleurs. Trafic d’espèces protégées ou d’or, déversement de déchets toxiques, pollution des rivières… Pour se préparer à la révolution du réchauffement climatique, il est temps de prendre les armes. L’une d’entre-elles, c’est de s’emparer des mots, écrire une fiction, une série de romans pour mieux dépeindre la réalité. Polar Vert s’adresse aux jeunes adultes qui ont déjà une fibre écologique, marchent pour le climat, se mobilisent pour la biodiversité, et à tous ceux qui n’ont pas encore pris conscience des enjeux liés à la protection de la nature. Les adultes liront #PolarVert aussi, j’en suis persuadé. Il s’agit de notre avenir. À tous. Depuis vingt ans, je raconte le monde invisible, underground, en allant au plus près des réalités. J’ai pris beaucoup de risques, publié des livres sur la criminalité organisée. Je donne à lire ce que l’on ne voit pas, ce que l’on ne sent pas pour que le lecteur puisse mobiliser ses cinq sens. Re-naître. Respecter son environnement.
Polar Vert, c’est le champ des possibles que j’offre à tous ceux qui veulent voir vivre les roses. »

Bonus du… 11 mai : journée mondiale des espèces menacées. 

La France est le 6ème pays hébergeant le plus grand nombre d’espèces menacées : 1 606 espèces menacées au niveau mondial sont présentes sur son territoire, en métropole et en outre-mer – voir la liste rouge

Quelques chiffres des espèces menacées de disparition en France métropolitaine 🐟🐻🦋🌱 : 14% des mammifères, 24% des reptiles, 23% des amphibiens et 32% des oiseaux nicheurs, 19% des poissons d’eau douce, 28% des crustacés d’eau douce, 15% des espèces d’orchidées… En Outre-mer, plus d’1/3 des espèces d’oiseaux 🐦 de La Réunion sont menacées ou ont déjà disparu de l’île, et 1/3 des oiseaux nicheurs en Guadeloupe.

Pour inverser la tendance et préserver la biodiversité, certaines espèces bénéficient d’un statut de protection légale. L’OFB pilote, coordonne ou participe à plusieurs programmes et plans nationaux d’actions en faveur de leur protection comme les tortues marines en Guyane, le saumon, le loup, l’ours brun et le Pygargue à queue blanche, et des unités sont dédiées à leur préservation.