Ils incarnent les troubadours de l’ère industrielle. Ils ne reconnaissent aucune orientation politique précise, mais on pourrait les rapprocher des anarchistes. Insaisissables et assoiffés de liberté, ils sillonnent le monde à bord de quatre roues qui leur servent aussi de maison, et passent l’hiver dans des squatts. Les technomades, adeptes de l’esprit de la « Spiral Tribe », défient la pensée unique et l’autorité, et restent attachés à leur mission principale : « make some fucking noise ». Thierry Colombié les a suivis, d’une zone industrielle d’Île-de-France à la Turquie, l’Arménie et l’Iran, où ils ont escamoté leur piercing trop voyant. On découvre un monde souterrain et communautaire, qui rassemble d’anciens délinquants ou des loups de la finance convertis, des enfants de hippies ou de grands bourgeois. Accompagné de photos inédites, un formidable voyage au cœur de la contre-culture électronique.